CORPS et LANGAGE, CORPS EN JEU, CORPS ENJEU 2014 2015

QUEL CIRQUE !

Le thème du cirque a occupé en début d’année une place centrale : en AP mais aussi en cours de français et d’EPS, trois pistes (aux étoiles !) majeures ont été suivies :

  • le cirque comme univers poétique
  • le cirque comme discipline corporelle et artistique
  • le cirque comme entreprise

Pour J.M Guy, « le cirque met traditionnellement en images trois émotions : la peur, le rire et l’émerveillement ».Mais il ajoute aussitôt que « les nouveaux artistes y ajoutent l’humour (qui commence au sourire) et la poésie (qui n’est pas seulement merveilleuse), mais surtout, n’a pas de recette si ce n’est l’humilité ».

LE CIRQUE : UN MONDE DE POESIE

Monde poétique par excellence, univers fascinant il a inspiré les poètes et artistes divers. Comment le langage parvient-il à rendre avec des mots des performances visuelles ?

LE CIRQUE : UNE DISCIPLINE !

 Les programmes d’EPS proposent de « Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique ».Le passage en scène impose un changement d’état nommé « état de jeu » ou » jeu d’acteur » et qui n’est pas le même qu’au quotidien. Cette discipline  vise à  faire évoluer l’élève vers au moins une neutralité dans la posture. Cela suppose également la prise de conscience de la nécessité de travail et de répétitions des exercices pour optimiser le résultat. Ses étapes sont : celles de de l’écriture, de la composition, celle de  l’engagement, du jeu d’acteur, celle de la virtuosité qui s’exprime le plus souvent dans 3 arts ou familles circassiennes : la manipulation des objets ou jonglage ; les équilibres précaires ; l’acrobatie.

Les maîtres mots sont :  engagement, plaisir,  échanges, partage, respect, observation, réussite, rigueur et propreté. Mais une telle discipline invite à se poser aussi quelques questions :  comment parler aux têtes en passant par les tripes ? Qu’est ce qui fera vibrer, frémir ? Qu’est ce qui donnera la chair de poule ? Comment dépasser la recherche de performance, le geste reproductible, la crainte de la chute ? Comment générer la curiosité, l’étonnement à défaut de la  sidération ?… Autant d’expériences à mener et à faire partager aux élèves …peut-être parviendrons-nous à les transformer en  “étranges volatiles” selon les mots de Cathy Blisson.

LE CIRQUE : UNE ENTREPRISE COMME LES AUTRES

A l’aide de documentaires sur le monde du cirque (du cirque Plume au cirque du Soleil) les élèves ont pénétré les coulisses de ce monde de rêve et ont pu suivre les démarches entreprenariales qui animent leurs dirigeants.

Leur mode de communication en a été étudié (lecture d’affiches, sites internets, réseaux sociaux et autres modes de communication)

LE CORPS DANS TOUS SES ETATS !

Monstruosité et difformité corporelle dans les récit romanesques et filmiques, dans la publicité, à la télévision…. tout a été l’occasion de mener une réflexion sur le corps mis en scène  un enjeu dans la société actuelle (Différence, idéalisation, jeunisme, recherche de la perfection…dérives)

LECTURE D’IMAGE :

L’impact de la gestuelle des grands leaders politiques a pu être observée et décodée lors du visionnage d’images d’archives.

Observation de la mise en oeuvre du langage corporel lors de sorties :

  • au Tribunal de Grande Instance
  • Lors de la diffusion via le cinéclub du lycée du film « Elephant man » de David Lynch