Projet Stéréotypes

8 représentants (et oui le masculin l’ « emporte » ! ) des élèves du lycée Jean Perrin pour le projet Stéréotypes. Ils ont participé à la création d’un reportage à caractère pédagogique permettant de repérer et comprendre les stéréotypes.

stéréotypes1les élèves de 2des 1, 3, 6 et 8, ont travaillé en AP, sur le thème des stéréotypes et préjugés avec 3 axes :  stéréotypes et harcèlement ;  stéréotypes homme/femme, notamment dans le domaine du travail ; les femmes de génie.

8 représentants des 2ndes1 et 3 ont pu assister à une pièce haute en couleur :

« Les femmes ont-elles une âme ? »

stéréotypes2

 

 

 

dans une salle (Mairie de Roubaix) à l’architecture étonnante.

stéréotypes3

La salle Pierre de Roubaix, décorée d’une fresque murale sur toile marouflée à la détrempe, La Charte des Drapiers, réalisée par Jean-Joseph Weerts en 1914. Elle fait référence à un épisode majeur de l’histoire de Roubaix, la proclamation en 1469 par Pierre de Roubaix, premier chambellan de Charles le Téméraire, de la charte des drapiers octroyant des franchises aux drapiers de la ville « afin de faire draper des draps de toutes laines ». La scène est légèrement anachronique, puisque c’est la ville du xvie siècle qui est représentée. Le peintre figure sur la toile, au premier plan à droite, à côté d’Eugène Motte, commanditaire du nouvel hôtel de ville.

https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_de_ville_de_Roubaix